Cercle Littéraire des écrivains cheminots (CLEC)

Cercle Littéraire des Écrivains Cheminots

Union artistique et intellectuelle des cheminots français

Règlement du 67e concours littéraire (2016-2017)

Article 1er : Généralités

Le Cercle littéraire des écrivains cheminots (CLEC) organise, sous l’égide de l'Union artistique et intellectuelle des cheminots français (UAICF), avec la participation du Comité central du groupe public ferroviaire (CCGPF) et de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), le 67e concours littéraire des cheminots francophones.

Ce concours comporte quatre sections :
  • Première section (prix Étienne-Cattin) : texte en prose (récit, nouvelle, conte) ayant un rapport avec le chemin de fer.
  • Deuxième section (prix Henri-Queffélec) : texte en prose (récit, nouvelle, conte) à sujet libre.
  • Troisième section (prix René-Violaines) : poésie régulière.
  • Quatrième section (prix Ferdinand-Camilleti) : poésie libérée ou prose poétique.
  • Article 2 : Participants

    Le concours est ouvert :

  • Aux cheminots francophones actifs et retraités ainsi qu’à leur famille (préciser, s'il y a lieu, le numéro d'immatriculation SNCF ; indiquer la compagnie, l'établissement d'emploi ou de rattachement).
  • Aux personnels salariés des sociétés d'agents, des Comités d’établissement (CE SNCF) du Comité central du groupe public ferroviaire (CCGPF) (préciser l'adresse administrative).
  • Aux non-cheminots adhérents du CLEC.
  • Article 3 : Rédaction des textes

    Les textes seront inédits et écrits en français.

    Les candidats peuvent concourir dans toutes les sections, mais ne peuvent adresser qu’une œuvre par section.

    Les textes seront dactylographiés en format A4, au recto seulement, en double interligne, police de type Times New Roman, corps 12, marges normales (2,5 cm)sans couleur.

    Les textes de la première et deuxième section ne devront pas dépasser six pages, numérotées et agrafées.

    Les poèmes comporteront 14 vers ou lignes au minimum et 32 vers ou lignes au maximum (pages numérotées et agrafées au besoin).

    Les textes ne devront comporter aucune photo ou illustration de quelque type que ce soit.

    Article 4 : Présentation des manuscrits

    Afin de préserver l’anonymat, les manuscrits porteront, en haut à droite de chaque feuille, outre le numéro de la section, un code de trois chiffres et trois lettres choisi par le candidat.

    Ce code, ainsi que le numéro de la section, seront inscrits sur une enveloppe d’identification fermée, non timbrée. Cette enveloppe contiendra une feuille sur laquelle seront indiqués les nom, prénom, âge, statut (justifié en référence à l’article 2), l'adresse domiciliaire ou administrative du candidat, et si possible son adresse électronique.

    Dans le cas d’une participation à plusieurs sections, une enveloppe d’identification est nécessaire pour chacune d’elles ; le code devra être différent pour chaque texte.

    Article 5 : Transmission des manuscrits

    Les manuscrits (qui ne seront pas retournés aux auteurs), devront être transmis en cinq exemplaires, dans une enveloppe correctement affranchie, en pli non recommandé.

    La date limite d'envoi est fixée au 31 mars 2018.

    Les textes seront adressés à :

    Cercle littéraire des écrivains cheminots (CLEC)

    (Concours 2018)

    9, rue du Château-Landon

    75010 Paris

    La participation au concours est gratuite. Pour couvrir les frais de correspondance, il est demandé de joindre à l’envoi deux timbres-poste, au tarif lettre ordinaire par manuscrit.

    Article 6 : Prix

    Les participants seront informés des résultats en octobre 2018. La remise des prix aura lieu en janvier 2019 à Paris. Les lauréats auront la possibilité de se faire représenter.

    Pour chaque section, il pourra être décerné un 1er prix, un 2e prix et un 3e prix.

    Si le 1er prix est considéré comme une œuvre d’une grande qualité littéraire, il pourra être distingué par l'un des labels suivants :

  • − Première section : 1er prix - prix Étienne-Cattin
  • − Deuxième section : 1er prix - prix Henri-Queffélec
  • − Troisième section : 1er prix - prix René-Violaines
  • − Quatrième section : 1er prix - prix Ferdinand-Camilleti
  • Les 1ers prix seront dotés de lots d’une valeur de 100 €.
  • Les 2es prix seront dotés de lots d’une valeur de 75 €.
  • Les 3es prix seront dotés de lots d’une valeur de 50 €.
  • Un abonnement à la revue le dévorant sera offert à chaque lauréat ou à une personne de son choix s'il est déjà abonné (offre non reconductible).

    L’UAICF pourra attribuer le prix Raymond Besson au lauréat d’une œuvre ayant obtenu un premier prix. Il bénéficiera d’un séjour d’une semaine en résidence.

    Outre les prix ci-dessus offerts aux lauréats par l’UAICF et le CLEC, le CCGPF récompensera spécialement le poème primé pour son originalité et son lyrisme, tandis que la DGLFLF récompensera le texte primé qui illustrera le mieux la langue française par son originalité et la qualité de son style.

    Les textes primés seront publiés dans la revue du CLEC le dévorant, ils pourront également être mis en ligne sur le site du CLEC, sans que l'auteur puisse s'y opposer.

    Les candidats ayant obtenu un premier prix dans une section sont classés hors-concours pour les deux concours ultérieurs, dans ladite section.

    Voir les actualités du concours et les derniers palmarès

    Article 7 : Jury

    Les textes qui ne respecteraient pas les dispositions du présent règlement ne seront pas soumis au jury.

    Le jury est composé de membres du CLEC et éventuellement de l'UAICF choisis en fonction de leurs compétences.

    Il sera présidé par une personnalité du monde littéraire. Les décisions du jury sont sans appel.

    La participation au concours implique l’acceptation sans réserve des clauses du présent règlement.

    Toute information peut être demandée par écrit à l’adresse ci-dessus ou par courriel à clec@sfr.fr, ou par téléphone (répondeur) au 01.83.92.65.99.

    Pour aider les candidats, quelques conseils

    Le CLEC propose à ceux et celles qui veulent mettre toutes les chances de leur côté une série de conseils aux candidats du concours littéraire