Cercle Littéraire des écrivains cheminots (CLEC)

Cercle Littéraire des Écrivains Cheminots

Union artistique et intellectuelle des cheminots français

Le point sur les coups portés à notre langue

par

Soyez le premier à commenter cet article

Bilan de la réunion interassociative du 3 février 2018

Une réunion interassociative s’est tenue le 3 février 2018 pour faire le point sur les coups portés à la langue française et sur les moyens à mettre en œuvre pour tenter d’y remédier. Cette réunion proposée par COURRIEL a été relayée et animée par Madame Valérie Fraisien de l’association « Non à l’anglais partout ! Non à l'anglais pour tous ! » active sur les réseaux sociaux.

Outre cette dernière étaient présentes les habituelles associations : COURRIEL, ALF, DLF, l’AFRAV, le CLEC, etc., plusieurs autres avaient fait part de leur soutien, mais n’avaient pu se déplacer.

On peut noter un certain nombre de points sur lesquels des engagements ont été pris :

  • - Un sondage est commandé à l’Institut BVA par plusieurs associations (dont le CLEC). L’objectif est de mesurer l’attachement des Français à leur langue et le faire savoir haut et fort. Les résultats seront connus vers la mi-février.

  • - Une démarche sera effectuée auprès du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) pour exiger qu’une émission sur l’état de la langue soit programmée sur une chaine du Service public.

  • - Un courrier intitulé « Nous accusons » sera adressé à Madame Leïla Slimani représentante personnelle du chef de l’État pour la Francophonie, afin de lui faire part de l’inquiétude et des protestations des associations de défense du français dans leur diversité.

  • - Une démarche sera entreprise auprès du Ministère de la Justice pour donner une formation aux Juges au sujet de la loi Toubon qui est de moins en moins respectée, y compris devant les tribunaux.

  • - Appel à tous pour s'exprimer sur le site gouvernemental.

  • - ALF et DLF Savoie sont mandatés pour suivre la création d’une chambre internationale des affaires qui risque de servir de cheval de Troie à l’anglais dans le champ judiciaire.

  • - Un appel est lancé pour soutenir l’AFRAV qui a prévu de se faire entendre (bruyamment) devant la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP), 17 Boulevard Jourdan 75014, à l’occasion de la conférence internationale qui se tiendra dans le prolongement de la consultation « mon idée pour le français », le 14 février prochain.

Maurice Le Lous