Cercle Littéraire des écrivains cheminots (CLEC)

Cercle Littéraire des Écrivains Cheminots

Union artistique et intellectuelle des cheminots français

Un tram-train pourquoi ?

par

Soyez le premier à commenter cet article

Un tram-train pourquoi ?

Cet été, le 2 juillet, alors que les journaux relayent largement le lancement des deux lignes à grande vitesse Paris-Bordeaux et Paris-Rennes, à la même période, l’exploitation d’un nouveau service de tram-train en Île de France reliant Épinay-sur-Seine (RER C) à Le Bourget (RER B) n’a guère d’échos auprès du grand public.

Par contre, dans le monde professionnel, une polémique autour du tram-train nait.

Trouver une réponse au tout automobile

Avec l’augmentation du niveau de vie pendant les « trente glorieuses », la mobilité augmente et les villes s’étalent, au-delà des banlieues, dans des zones plus résidentielles où la densité de population est plus faible. Ce phénomène a pour conséquence d’accroitre l’équipement automobile des foyers. De 2,3 millions en 1950, le parc automobile a été pratiquement multiplié par dix en l’espace de trente ans.

Afin de limiter l’engorgement routier, les difficultés de stationnement, la pollution et les nuisances liées à l’automobile, les collectivités recherchent des solutions de transports en commun pour répondre aux déplacements quotidiens entre les zones urbaines et périurbaines des villes. Ainsi à partir des années quatre-vingt-dix, alors qu’il avait quasi disparu trente années auparavant parce qu’il prenait trop de place, Nantes, Strasbourg et Grenoble relancent le tramway. Ces agglomérations seront suivies par de nombreuses autres villes françaises.

Naissance du tram-train

En quête d’espace pour des circulations en site propre... Lire l'intégralité de la chronique